Book of Mormon: blasphème, ridicule et fous rire au paradis de Salt Lake city

Publié le par Poppilita

http://blog.zap2it.com/pop2it/book-of-mormon-2.jpg

 

Depuis mon ordinateur et bien avant notre voyage, je rêvais devant la page Internet dédiée à la comédie musicale « Book of Mormon ». Tous les critiques le disaient, c’était de loin la meilleure. Le hic c’est que le premier billet disponible était pour une représentation de milieu de semaine en janvier 2013. A priori, c’était donc raté.

Pourtant, un ami a réussi à me convaincre de participer à la loterie qui se déroule chaque jour devant le théâtre, et qui met en jeu des places au premier rang pour la modique somme de 32 dollars quand une place de ce type en vaut 200. Il avait gagné à la deuxième tentative et je me suis dit que c’était peut-être possible. Quelle ne fut pas ma joie quand mon nom a été tiré au sort!

Au premier rang où étaient assis tous les gagnants de la loterie, une excitation électrique se propageait d'un fauteuil à l'autre. Nous y étions!

Le Book of Mormon – heureusement j’avais suivi la série Big Love qui raconte les aventures d’une famille Mormon polygame cachée au milieu de gens qui ne le sont pas – met les deux pieds dans le plat. Et c’est extrêmement drôle.

Le spectacle s’ouvre sur le ballet synchronisé « d’éducateurs » Mormons, sorte de commerciaux chargés de faire du porte à porte et de convaincre le plus grand nombre de personnes possible de se faire baptiser. En uniforme, parfaitement soignés, extrêmement souriants, le ton est donné. On se moquera ouvertement de ce prosélytisme organisé et ahuri - qu'il soit mormon ou pas d'ailleurs. Les deux héros sont ainsi envoyés en Ouganda où la population locale, engluée entre contamination du sida et violences dictatrices, n’a que faire de ces discours parfaitement récités.

Le Book of Mormon, c’est l’histoire de cette rencontre absurde entre ce héros qui rêvait d’être envoyé à Orlando et à qui on conseille de refreiner toute question qu'il aurait envie de se poser sur sa place dans cette affaire, cet anti-héros, Mormon de fortune, hébêté, qui saura trouver la voie (x) pour parler au peuple et ces Ougandais qui ne rêvent que de croire au paradis.

Le spectacle a été réalisé par les créateurs de South Park alors il ne faudra pas s’étonner que l’on se moque de tout, de tous et qu’en plus, personne ne se vexe tant, la plupart du temps, on comprend que la critique, si bien vue, va au-delà des situations particulières dépeintes. Oui, parfois, les ficelles américaines sont grosses. Et la plupart du temps, c’est grotesque, obscène, blasphématoire et trangressif. Mais au final, c’est la pensée unique que l’on ridiculise, le manque d’esprit critique et les personnages, héros et anti-héros réussissent, en quittant les habits qu'on leur a mis de force, à prouver leur valeur.

Se moquer n'aura jamais été si jouissif.

Si vous passez par New York, je ne saurais que trop vous conseiller de tenter votre chance à la loterie quotidienne, deux heures avant chaque spectacle.

Pour plus d’information, c’est ici

Publié dans Lever de rideau

Commenter cet article

nymphette 03/08/2012 08:01


ça a l'air vachement bien! ça me fait penser au roman de B UDLALL : "Le polygame solitaire". Je ne sais plus bien si c'est un mormon, mais en tous cas, une drôle d'aventure dans une drôle de
communauté que l'auteur tourne en ridicule & en tragédie aussi ... Cet auteur est surtout à découvrir pour "Le destin miraculeux d'Edgar Mint" mais celui-ci vaut quand même le coup d'oeil!

Poppilita 03/08/2012 09:15



merci pour le conseil !!



ysa 02/08/2012 19:26


Ca doit être bien sympathique, je me demande juste si mon anglais est assez correct pour pouvoir tout suivre car il doit certainement y avoir de fameux jeux de mots dans les textes. Se moquer
c'est chouette quand on peut le faire sans blesser personne. Bon je ne passe pas par NY pour l'instant mais qui sait.... un jour peut-être....

Poppilita 03/08/2012 09:15



c'est vrai qu'il y a certaines choses que je n'ai pas comprises non plus mais ca ne m'a pas empeche de beaucoup rire :) une experience vraiment sympa !